L’Oculus Rift arrive en 2016 pour les passionnés de jeux de simulation

L’Oculus Rift arrive en 2016 pour les passionnés de jeux de simulation

Les amateurs de jeux de simulation connaissent le casque de réalité virtuelle qui permet une immersion totale. Jusqu’ici disponible exclusivement à ceux qui ont passé commande sur la plateforme de finance participative Kickstarter, le produit va arriver dans le commerce début 2016.

L’Oculus Rift sort de Kickstarter et arrive dans le commerce

L’Oculus Rift consiste en un casque/lunettes qui se substitue à l’écran en créant un décor 3D. C’est un des accessoires pour les amateurs de jeux de simulation notamment, qui cherchent à vivre l’expérience virtuelle la plus réaliste possible. Avec celui-ci, ils ont l’impression de ne faire qu’un avec le personnage qu’ils incarnent dans le jeu, ce qui leur permet d’être en totale immersion.

L’annonce a été faite sur le réseau social Twitter par Oculus, une société américaine que le géant Facebook a rachetée en mars 2014 pour la somme de deux milliards de dollars. Après avoir été peaufiné pendant deux ans, le casque proposera de multiples fonctionnalités qui élargiront incontestablement ses domaines d’application.

Rendu populaire par les jeux vidéo et le visionnage de films, il s’utilisera également dans l’éducation pour des cours en ligne, à la santé pour des consultations à distance, ainsi que pour de la visualisation de l’agencement de lieux, par exemple des magasins.

Un accessoire indispensable pour les amateurs de jeux de simulation

Bien que précurseur sur ce segment, l’Oculus Rift n’a plus l’exclusivité, car plusieurs concurrents l’ont rejoint. Parmi eux se trouve l’HTC Vive, qui fera probablement son entrée sur le marché fin 2015, tandis que le « Project Morpheus » de Sony, qui se destine aux joueurs de PlayStation, sera également disponible en 2016. Les noms de Samsung et Microsoft ont été également entendus durant la GDC 2015.

Les passionnés de réalité virtuelle pourront compléter leur panoplie avec le tapis Virtuix Omni qui permet de se déplacer « comme pour de vrai » et même un fusil d’assaut connecté. Des avancées qui promettent de rendre les jeux de simulation encore plus addictifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*